LE SUCRE

 

Son histoire remonte à plus de 10 000 ans. En Nouvelle-Guinée, le sucre était employé lors du cérémonial dans les mythes anciens de l’île.

Puis dans les années 500, on le retrouve en Inde, sous forme de poudre où il faisait office de médicament.

Vers 600 il suit sa route en Perse, où les princes aimaient surprendre leurs hôtes avec des sucreries raffinées.

Il s’est répandu très rapidement à travers le monde.

On dit que le sucre a suivi le Coran.

 

Les 1ers Européens à succomber au sucre ont surement été les croisés Francs et Anglais.

Vers 1400 en Europe, seule la noblesse pouvait s’offrir du sucre.

Il aura fallu la découverte de l’Amérique et les colonisations pour que la France devienne indépendante pour la culture du sucre.

C’est vers le XVIIIe siècle que le sucre est devenu un produit ordinaire et c’est là que commence les problèmes.

Aujourd’hui, un Français consomme en moyenne 25kg de sucre par an.

 

Le Docteur Richard Johnson, néphrologue à l’université de recherches de Denver, nous donne des chiffres révélateurs :

1/3 de la population mondiale est aujourd’hui atteinte d’hypertension, alors qu’en 1900, il n’y avait que 5%.

De même on comptait 153 millions de diabétiques en 1980 contre 347 millions actuellement : le principal coupable est bien le sucre.

 

Des études ont démontré qu’un régime alimentaire très sucré pouvait provoquer des taux élevés de graisses et d’insuline dans le sang.

 

Le professeur Johnson et d’autres experts expliquent que ces phénomènes proviennent de la consommation excessive de sucre, en particulier du fructose.

Le sucre est composé à part égale de glucose et de fructose (sucre naturellement présent dans les fruits), et c’est le fructose qui donne cette saveur douce.

Le glucose est métabolisé par toutes les cellules du corps.

 

Le fructose lui est surtout transformé par le foie et à grande dose il se transforme en graisses. Il peut pénétrer dans le sang par les triglycérides et provoquer une hyperglycémie.

 

Plus il y a de glycémie dans le corps, plus le Pancréas devra fabriquer d’insuline.

Mais sous le coup de l’accoutumance, l’insuline fait moins d’effet et donc le Pancréas en fabriquera encore plus jusqu’au moment où il ne pourra plus fournir et c’est le commencement du diabète.

Résultat : hypertension, obésité, diabète de type 2.

 

Si l’on ne mange que du fructose qui est dans les fruits, il n’y a pas de problème, mais le fructose industriel est modifié.

 

L’addiction au sucre existe et le fait d’absorber trop de sucre enlève toute énergie pour bouger

Lorsque nous mangeons du sucre, nous stimulons des centres nerveux de plaisir de notre cerveau qui sont les mêmes que lors de la prise de drogues.

Là où se trouve le danger, c’est que dans l’industrie alimentaire, il y a du sucre partout, c’est un exhausteur de goût, un conservateur.

Ces industries utilisent de la saccharose qui est composé de 50% de glucose et 50% de fructose.

 

Pour vous donner une idée :

300gr de lasagnes industrielles : c’est 7,50gr de sucre

2 cuillères à soupe de Ketchup : c’est 7,45gr de sucre

1 yaourt sucré : c’est 16,40gr de sucre

1 cannette de Coca de 33cl : c’est 33,60gr de sucre

30gr de céréales chocolatées : c’est 13gr de sucre on les appelle les « céréales killers »

 

Je pourrai continuer la liste pendant longtemps encore, ce ne sont pas les exemples qui manquent.

 

Encore si les industriels se servent de la saccharose, c’est une chose, mais certains industriels Américains utilisent du sirop de maïs qui a une haute teneur en fructose, cette substance est moins chère et plus sucré.

 

La dose journalière recommandée de sucre est de:

 

38gr pour un homme et 26gr pour une femme.

Or, un Français consomme en moyenne 100gr de sucre par jour :

- 32gr de sucre présent naturellement dans les aliments

- 68gr de sucre que l’on rajoute dans son café, son yaourt ou bien déjà présent dans les produits industriels

 

Il vaut mieux faire sa cuisine soi-même et si l’on suit une recette qui vous demande de mettre 130gr de sucre vous pouvez facilement mettre 110 et personne ne s’en apercevra !!


Bibliographie : un très grand article sur le n°171 du National Géographique ainsi que des recherches sur des sites Internet du Docteur Richard Johnson

 

A vos petites cuillères !!!!