MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

SES ORIGINES

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est fondée sur la reconnaissance d'une énergie vitale (appelé le Qi) qui circule dans le corps, dans des canaux appelés méridiens.

 

C'est une médecine empirique qui se base sur des expériences.

Les méridiens sont reliés aux différents organes et leurs fonctions vitales.

Tout déséquilibre ou toute stagnation de cette énergie engendre la maladie

La vision du corps est différente par rapport à la médecine occidentale.

Tous les organes sont en relation les uns avec les autres.

Chacun de ces organes est associé à un sentiment, une couleur, une saison, un organe des sens, une énergie climatique, un point cardinal, une odeur...etc.

Dans la MTC, on ne soigne pas un symptôme, mais on recherche la cause.

 

La langue, les ongles, la chaleur de la peau, la couleur de la peau, les yeux,  les pouls sont très importants pour le praticien de la MTC.

 

Il pourra aussi vous donner des conseils sur une hygiène de vie différente et vous donner des exercices de respiration, des changements de nutrition, du repos, des postures à éviter, tous ce qui peut influencer le bien-être.

UN PEU D'HISTOIRE

Cette médecine daterait de 3000 ans avant JC.

Les 3 premiers à écrire des textes qui seront les fondations de la MTC sont appelés les 3 augustes:

 

FUXI: fait partie de la mythologie chinoise, il a écrit le Yi Jing qui peut être traduit par "le livre des mutations".

C'est le 1er livre qui traite de la pensée chinoise et des 8 trigrammes.

C'est le livre le plus ancien.

 

SHEN NONG: appelé aussi le divin laboureur.

Il est le père de l'agriculture et de la phytothérapie.

Son livre, Bencao Jing ou" traité des matières médicinales" est le 1er livre sur la phytothérapie.

 

HUANG DI: plus connu sous le nom de l'empereur jaune, on lui attribue le Nei Jing ( huang nei jing) ou "classique de la tradition ésotérique de l'empereur jaune" .

Ce livre sera un des seul à traverser les siècles.

ET LA SUITE ALORS!

Pendant longtemps, il n'y a eu aucun écrit, le savoir se transmettait oralement de façon ésotérique.

 

Vers 430? 350? avant JC, BIAN QUE constitue une coorporation des médecins, indépendants des prêtres ou des magiciens.

C'est à ZOU YAN (305-240) que l'on doit la théorie des 5 éléments, liés aux organes, saisons, etc...

 

A cette époque la Chine fait des échanges avec la Perse et l'Inde, ce qui lui permet d'élargir ses connaissances en poisons, drogues d'immortalité, les techniques de respiration, la culture physique...etc.

 

En 115 avec l'ouverture de la route de la soie et la route de Birmanie, les échanges commerciaux et cultuels sont encore plus fructueux.

 

La paix qui règne dans le pays permet l'écriture de plusieurs livres, mais seul le Nei Jing Su Wen, grand classique de la médecine, nous est parvenu.

ON CONTINUE L'HISTOIRE!

La plupart des traités de pharmacopée seront écrits par les moines Taoïstes.

C'est entre le VIIè et VIIIè siècle que la MTC atteint son apogée.

Et en 624 de notre ère, c'est l'année de la création du "grand service médical" qui supervise les études de médecine et organise la recherche.

Au fur et à mesure des siècles, la MTC va se préciser dans différents domaines tel que: la thérapeutique, les opérations, les nominations des différentes maladies, la pharmacopée, etc...

 

WANG WEI YI: (1026) sculptera 2 hommes en bronze qui permettent le repérage des points d'acupuncture.

 

Depuis beaucoup d'ouvrages ont vu le jour, mais il faut citer le "Grand Traité de Matière Médicale" de LI SHIZHEN (1518-1593) qui a mis près de 30 ans de travail pour que ce livre voit le jour, il englobe: pathologie, thérapeutique, classification des minéraux et des végétaux, technologie chimiques et industrielles, diététique, culinaire...etc.

QUELQUES GRANDS MÉDECINS CHINOIS

CHUNYU YI: (215-167avant JC)

Il a classé, rangé, diagnostiqué, et inscrits tous ses traitements et maladies.

Grâce à lui, on connait le lumbago, la cirrhose du foie, l'abcès péritonéal, l'angine infantile, la pyélonéphrite, la goutte.

 

ZHANG ZHONGJING: (158-166)

Considéré comme l'Hippocrate chinois. C'est lui qui différencie les différents symptômes du Yin et Yang.

 

HUA TUO: (110-207)

Grand chirurgien, découvre la narcose ( substance narcotique qui endort) .

Les chroniques de l'époque relatent ses différentes interventions (laparotomie, greffes,...etc.)

 

Pour ses anesthésies, il emploie du chanvre indien.

Il  est aussi connu dans le domaine de l'obstétrique, où il arrive à soulager la parturiente par acupuncture.

 

LES DIFFÉRENTS ÉLÉMENTS DE LA MTC

Dans la MTC, il y a différents domaines tous aussi importants les uns que les autres et qui, dans leur globalité, nous permettent de rester en bonne santé.

 

I- la Pharmacopée:

la phytothérapie chinoise utilisent des milliers de plantes, décoctions, poudres, mais toutes ces plantes se retrouvent aussi dans la cuisine chinoise.

 

II- l'Acupuncture et la moxibution:

la 1ère soigne avec des aiguilles piquées dans des points des méridiens, et la 2ème consiste à utiliser un bâton d'armoise qui est chauffé, et qui, présenté au niveau des points des méridiens fait revenir de la chaleur.

 

III- la Diététique et la cuisine chinoise:

Basées sur les saveurs qui jouent un rôle important auprès des organes.

 

IV- les Massages:

En chinois, Tui Na, plus connu sous son nom japonais, le Shiatsu.

 

V- le Qi Gong:

Gymnastique énergétique.

 

VI- la Gestion des émotions:

Qui sont eux aussi liées aux organes et peuvent influer sur la santé.