OCTOBRE

Le mois d’octobre est déjà bien entamé, et pourtant…

en MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise), nous venons de finir l’automne,

du 15/10 au 03/11, nous serons dans une période Terre.

C’est la période la plus favorable pour passer de l’automne à l’hiver.

Une période d’adaptation nécessaire à chaque changement de saison.

Pendant cette période, il faut adapter notre alimentation qui va passer d’aliments crus et frais à des repas plus consistants et plus chauds.

Nous devrons faire attention aussi aux températures changeantes en se couvrant un peu plus.

L’énergie commence à descendre, nous le constatons tous les jours avec la nature.

Le soleil est de plus en plus bas, les jours diminuent,

il fait de plus en plus frais malgré de belles journées en septembre et début octobre.

Les feuilles des arbres tombent, le vent et la pluie assombrissent le paysage

la saison nous invite à rester chez soi pour entamer une période de repos hivernal.

En Chine le mois d’octobre (BO) est considéré comme le mois du « GRAND NETTOYAGE »

Il faut éliminer ce qui n’est pas utile.

Faire le grand ménage pour mieux repartir au printemps, plus léger.

C’est la recherche de l’équilibre par l’épuration de tout ce qui nous encombre aussi bien en objets que dans la tête.

Prendre le temps de la réflexion et prendre conscience que les expériences du passé ont toutes un intérêt positif.

C’est elles qui nous ont permis de forger notre personnalité.

L’attachement des choses du passé nous font oublier la nouveauté possible et le renouvellement.

Selon le TAO, rien n’est hasard, tout se décide en fonction de l’intention que l’on porte.

L’apprentissage d’une vie sans s’encombrer matériellement et émotionnellement permet de vivre léger.

Le jardin aussi aura besoin d’un grand nettoyage, pour mieux passer l’hiver.

La saison porte à récolter les derniers fruits (pommes, poires, kiwi) et de commencer à couvrir les plantes fragiles.

Ce replis chez soi est indispensable pour une période de réflexion en attendant le renouveau avec le printemps et son énergie remontante.

Je terminerai par ces quelques vers de SANTOKA TANEDA, poête Japonais

La sagesse est de voir le nouveau dans l’ordinaire en s’accommodant du monde tel qu’il est.

Il y a des trésors cachés dans l’instant présent

.