LE YIN ET LE YANG

Ce vieux couple chinois, Yin et Yang sont inséparables.

 

L’un ne va pas sans l’autre : lorsque le Yin décroît, le Yang croît et réciproquement lorsque le Yang décroît, le Yin croît.

 

Tout n’est qu’oscillation, vibration, alternance, relativité.

 

La nuit succède au jour et précède le jour suivant, le soleil (yang) et la lune (Yin) dansent une ronde infinie. On va toujours de Yin à Yang et l’on revient pour en repartir ; c’est l’origine même de la vie.

 

Yin et Yang sont la trame et la chaine de la vie ; c’est eux qui tissent les motifs et le fond.

 

A l’origine, ces termes servaient à désigner les deux versants d’une montagne. Un versant était à l’ombre et humide c’est le Yin et l’autre était ensoleillé et sec c’est le Yang.

 

Le Yin et le Yang ne sont pas seulement froid et chaud, le Yin est sérénité, le Yang agitation, le Yang procrée, le Yin faire croître, le Yang détruit, le Yin conserve etc. et à l’infini…

Le Yin :

C’est ce qui monte de la terre au ciel, le devant, le bas, le noir, l’intérieur, la droite, le froid, l’épais, l’humide, la matière, le féminin.

Le Yang :

C’est ce qui va du ciel à la terre, le derrière, le haut, le blanc, l’extérieur, la gauche, le chaud, le mince, le sec, le spirituel, le masculin.

Pour les Chinois, le Yin et le Yang sont complémentaires, solidaires, avec une force opposée.

Le Yin et le Yang forment une dualité complémentaire et l’un ne pourrait exister sans l’autre.

Rien ne peut être tout Yin ou tout Yang.

Par exemple, une femme est Yin, mais le haut de son corps est Yang, l’extérieur est Yang alors que l’intérieur de son corps est Yin, de même que la face avant est Yin et son dos sera Yang…

Rassurez-vous Messieurs pour vous c’est la même chose. Mais c’est pour dire que rien ne peut être que Yin ou que Yang.

D’ailleurs le Yin extrême devient Yang (exemple la glace (Yin) sur notre peau nous brûle(Yang)) de même la chaleur (Yang) nous fait tellement transpirer que nous avons des frissons et froid (Yin).

Dans une journée, le matin nous nous levons avec plein d’énergie (Yang) puis vient le midi encore plus Yang, vers l’après-midi notre énergie commence à se faire plus rare (Yin) pour trouver le sommeil la nuit encore plus Yin.

Une année s’adapte au Yin/Yang : le printemps la sève commence à monter, le Yang commence à croître, l’été est la plus Yang des saisons, alors qu’à l’automne nous commençons à voir apparaître le Yin et en hiver, c’est la saison la plus Yin.

Pareil pour une vie : l’enfance est le début du Yang, la jeunesse encore plus Yang, vers la quarantaine nous avons moins d’énergie nous descendons vers le Yin pour arriver à la vieillesse qui est encore plus Yin.

Nous retrouvons donc cette notion de Yin/Yang pour tout : le froid/chaud, le jour/la nuit, l’énergie/la matière, le blanc/noir, etc…

Même dans l’alimentation, les aliments sont répertoriés en Yin ou Yang.

Les céréales qui apportent de l’énergie seront plutôt Yang, alors que les légumes seront plutôt Yin.

La cuisson aussi sera Yin/Yang : les aliments crus (crudités) seront tendance Yin, alors qu’une viande cuite au barbecue sera elle très Yang.

Dans la Médecine Traditionnelle Chinoise, le Yin et le Yang sont constamment présents.

Pour nous cela peut nous guider.

Si une personne arrive en marchant lentement, timide, petite voix, très pâle, qui a toujours froid, avec des douleurs chroniques, etc…Nous pourrons constater que cette personne à une tendance à être plutôt Yin.

Si au contraire une personne arrive avec une voix forte, nerveuse, le visage rouge, qui a toujours chaud, etc…. cette personne sera de tendance Yang.

Dans notre société, le Yin n’est pas très bien considéré, cela représente plutôt une personne « molle », qui n’a pas d’énergie, mais il faut avoir un peu de Yin en soi, c’est vital.

Le principal étant l’équilibre, il faut autant de Yin que de Yang.

Une personne trop Yang ne sait pas se reposer, elle devient fatiguée voir stressée et aura des pathologies de déséquilibre de type Yang.

Au même titre qu’une personne trop Yin, qui elle à force d’inactivité perdra toute son énergie.

Les pathologies de ces deux personnes seront tout à fait différentes.

Il faut donc aider notre corps et aussi notre personnalité à maintenir cet équilibre en nous.

Il faut donc savoir se reposer le soir, ou même l’hiver par exemple car c’est dans ces moments que l’énergie descend.

Mais il faut savoir aussi bouger pour stimuler le Yang et créer de l’énergie.

Le Yin et le Yang doivent être en alternance mais complémentaires, nous devons cultiver les deux, et surtout écouter notre corps qui lui seul sait ce qui est bon pour lui.