LES 5 SENS

Dans la Médecine Traditionnelle Chinoise les sens sont associés à un organe. 

L’ouïe est associée aux Reins

La vue est associée au Foie

L’odorat au Poumon

Le toucher au Cœur

Le goût à la Rate/Pancréas
 
Je vous propose 5 exercices pour travailler ces 5 sens que nous avons tendance à négliger. En les travaillant, vous faites travailler l’organe associé tout en développant ses propriétés et en le stimulant.
 
Prenez 5 minutes pour chaque exercice.
 

Commençons par l’ouïe :

Lors d’une promenade, pendant le trajet de retour du travail, d’un moment de jardinage, chez vous tranquille n’importe où et n’importe quand, faites attention aux différents bruits de la vie quotidienne (chien qui aboie, ventilateur, craquement de l’escalier etc...)

Prenez 5 minutes pour essayer de les reconnaître, de les analyser, peut-être d’associer une note de musique (pour les musiciens !!) mais ne vous concentrez que sur le bruit du moment.
 

La vue :
 
Observez la nature (dans les bois ou votre jardin), le vert des différents feuillages, il n’est pas le même pour tous (il y a des verts bleu, ou jaune) regardez-les bien comme si c’était la 1ère fois que vous découvriez ces objets, regardez les formes, les couleurs, prenez le temps de détailler.

Si le temps ne le permet pas prenez des objets chez vous et faites la même observation.

Vous serez étonné de découvrir des objets qui sont chez vous depuis longtemps et de les découvrir (la forme, la ou les couleurs, la hauteur, etc…) Ne prenez pas plus de 3 objets, sinon la concentration a tendance à s’envoler. 
Plus tard, à force de détailler, vous pourrez agrandir votre champ de vision et vous serez capable de retenir beaucoup de détails dans un paysage ou dans un lieu, même à l’intérieur.

L’odorat :
 
Lorsque vous êtes dans cette nature et après avoir regardez intensément le paysage, fermez les yeux et sentez.

Vous vous rendrez compte que nous ne faisons plus beaucoup appel à notre odorat et c’est bien dommage.

Essayez d’identifier les odeurs et pour faire travailler la mémoire par la même occasion trouvez pleins d’adjectifs pour définir ces odeurs et savoir si elles sont de bonnes ou de mauvaises odeurs.
 

Le toucher :
 
Le toucher est le plus difficile à ressentir, la peau est l’organe le plus lourd et le plus étendu de notre corps, et le toucher ne fait pas parti de notre civilisation.

Lorsque vous prenez une étoffe ou un objet, fermez les yeux et trouver ce à quoi ça vous fait penser   (ex : un pull en laine peut faire penser à un nid douillet dans lequel on aimerait se lover ou bien au contraire une cuillère en inox peut faire penser à quelque chose de froid ou de rigide…)

Ou lorsque vous prenez une douche sentez la sensation de l’eau qui coule sur votre peau, de votre main sur la peau, de la serviette qui essuie etc…

Le goût :

 

Tout le monde connaît la madeleine de Proust….

Ma grand-mère disait que pour être sûr qu’un plat ne nous plaisait pas, il fallait le goûter au moins 10 fois….

Pour faire travailler le goût, il faut mâcher et prendre son temps pour analyser les saveurs et trouver des adjectifs.

Et puis les goûts changent, ce que l’on n’aime pas à 10 ans peut nous plaire à 30 ou 40 ans, alors allez-y goûtez et surtout n’oubliez pas 10 fois !!!!
 

Si vous ne pouvez pas vous dégager 5 minutes pour faire ces exercices, il y a un moment où vous pourrez travailler l’ensemble, c’est…..pendant un repas.

Déjà, l’odeur du plat, la vue des couleurs, le bruit des couverts, le goût des aliments, le toucher (non pas du plat !!Surtout s’il y a de la sauce !!! mais du pain, d’un fruit, de nos dents qui mâchent etc..)

L’idée de faire ces exercices pendant le repas vous oblige à prendre votre temps ainsi la digestion se fera bien mieux. Au-delà de retrouver vos 5 sens et de les (re)développer, cette méthode vous apprend à travailler la pleine conscience, et ainsi de vivre au moment présent, mais je vous en reparlerai.

Essayez et vous serez surpris de tous ces moments que l’on peut vivre sans y porter d’attention et c’est bien dommage.